Utilisation historique de Nectar de Myrtille

À similarité avec plusieurs d’espèces d’animaux sauvages, il est présumable que la consommation de myrtilles os sauvages (vaccinium myrtillus) par l’Homme soit très ancienne et nous puisse amener jusqu’aux temps préhistoriques. Ce fait a été confirmé avec des découvertes dans plusieurs sites archéologiques. Au Tyrol, dans un corps humain de l’Age de Glace, trouvé en 1991, a été identifié l’existence du pollen do genre “vaccinium” dans le tractus digestif.

La première utilisation connue des myrtilles sauvages, en termes de santé, nous amène au siècle XIII, quand la médecin et abbesse Bénédictine St. Hildegarde de Bingen à telle a fait référence.

Les références suivantes à l’utilisation des “myrtillus”, relatives à sa valeur pour la santé, datent du début du siècle XVI, quand herboristes allemands réclamaient leur efficacité pour traiter calculs de la vessie, bien comme problèmes des poumons et du foie. Dans la première moitié du siècle XVII le fruit du “myrtillus” était inclus dans la première édition de la Pharmacopée d’Amsterdam. On trouve aussi des références à plusieurs d’utilisations traditionnelles, même avant du siècle XVI, pour traiter diarrhées, hémorroïdes, inflammations gastro-intestinales et des problèmes urinaires.

Pendant la 2eme Guerre Mondiale, les pilotes aviateurs britanniques ont signalé que, après l’ingestion de la confiture de myrtille, sa vision nocturne améliorait significativement. Après ça, pendant la deuxième moitié du siècle XX, ont été réalisés plusieurs d’études de recherche sur la composition et les propriétés pour la santé des myrtilles sauvages, a savoir, en relation avec son pouvoir antioxydant, ses effets sur les yeux, le sang et le système cardio-vasculaire. On a découvert que beaucoup des propriétés des myrtilles sauvages en termes de santé son liées à leur haute teneur en anthocyanines (la plus haute entre les espèces du genre vaccinium) et aussi bien d’autres flavonoïdes et phénols. 

 

Récemment, à cause de ses propriétés saines, on peut trouver des myrtilles sauvages en diverses formes, telles comme : fruits séchés, en poudre, en extraits, ou en jus de extraction directe. Mais, quand on dispose des fruits de première sélection, pourquoi perdre la saveur fantastique des fruits frais sauvages, au même temps “emballés” avec l’équilibre de tous ses nutriments originaux?

BETULUM - Nectar de Myrtille Sauvage, la pureté de la forêt emballée dans une bouteille.